archive

Écriture

16299295_1303091886396226_8576526750510821631_n
Cliquez pour voir les autres photographies du lancement.
Crédits photos: Alexandre Tédal

Publicités

J’ai contribué à une micro-revue sous la direction des Éditons de la Tournure dans le cadre du Festival Dans ta tête 2015, organisé par les Productions Arreuh. L’idée était de recevoir une citation et de s’inspirer de celle-ci pour composer un écrit, aussi varié que voulu. Vous y lirez L’inondée, un poème inédit. On peut aussi agréablement y lire d’autres membres de la Tournure.

http://www.productionsarreuh.com/microrevue/micro-revue-sous-la-directions-des-editions-de-la-tournure/

*

Les bouleaux s’en tempêtent
De leurs entorses

La glace perlée

Des troncs jumeaux
Se séparent en projections

1

Les petits scribes de l’aurore
Tardent dans la nuit
Fissurent le doute véridique
Je ne suis plus chez moi
De terre actuelle
Mais j’havre en nous 

*

Mon recueil Martelages est maintenant disponible dans ces librairies :

  • Librairie La Passe, 1214 De la Montagne, Montréal
    Librairie Le port de tête, 262 av. Mont-Royal E., Montréal
    Librairie L’écume des jours, 125 Saint-Viateur O., Montréal
    Coop UQAM, Pavillon Judith-Jasmin, 405 Sainte-Catherine E., Montréal
    Librairie Olivieri, 5219 Côte-des-Neiges, Montréal
    Librairie Raffin, 6330 rue Saint-Hubert, Montréal
    Librairie du Square, 3453 rue Saint-Denis, Montréal
    Librairie Zone libre, 262 rue Sainte-Catherine Est, Montréal
    Galerie Rack, 3714 rue Notre-Dame Ouest, Montréal
    Librairie Alire, 17-825 rue Saint-Laurent O., Longueuil
    Librairie L’alphabet, 120 rue Saint-Germain O., Rimouski
    Librarie Vénus, 21 rue Saint-Pierre, Rimouski
    Librairie Pantoute, 1100 rue Saint-Jean, Québec

Il est disponible via PAYPAL sur le site de La Tournure : http://latournure.org/ses-effusions/martelages/.

J’ai aussi quelques exemplaires en ma possession pour les intéressés.

*

L’image de la couverture découle de Pins gris V, Peinture ignifuge sur bois pressé, 5 X 7 », 2014 de Claude-Olivier Guay.

DesoeuvreDésoeuvré

Rendre l’accessible à la fontaine
Sculptée de nos remous
Les valeurs trainées des pas
Dans la pénéplaine entaillée

J’estime à grandes eaux
Percer eaux-fortes
Le trait violacé
Sur la nuit vibratile

Je suis étroué de partout
Les coins brimés
En deçà les feuilles mortes

Au vent sur neige
Le son des montagnes
Me couper l’empreinte
Du chargement les grumes

Poème écorce écorche printemps

Lancement conjoint MartelagesJe suis heureux de vous inviter au lancement de mon recueil de poésie Martelages et de celui de Olyvier Leroux-Picard, Tantales, à paraître chez les Éditions de la Tournure – Coopérative de solidarité. Le tout a lieu le 25 avril à 19h30 à la Médiathèque littéraire Gaëtan Dostie, 1214 rue de la Montagne, Montréal.

En espoir de vous y voir.

 

Pour commencer, un petit mot des Éditions :

« Tendre chair,

« Il faisait beau ce matin en décachetant votre enveloppe généreuse, mais malgré tant de dons uniques, j’éprouvais de la tristesse car vous parliez peu de vous. Tout juste un rideau amical de silence avant vos initiales, prompt comme une expédition de rue. Comment allez-vous ? Faites-vous tout ce qu’il faut que vous fassiez, du côté de votre santé ? »*

On m’a dit qu’il y avait une oasis dans Babylone. J’y ai mis le pied, j’y ai mis la main, gémit le cou. Dites, vous viendrez ?
Je vous en ouvrirai les portes, j’y serai, et à un moment de la soirée vous arrêterez de me chercher.

Martelages – Sébastien Auger
Tantales – Olyvier Leroux-Picard

Prix des livres:

10$ membre
12$ non-membre**

Il y aura à boire, puisque nous avons soif:

Bière 3$
Hydromel 3$

D’autres choses s’écrouleront d’autres choses.

Je vous invite à

(lectures sur lie de musique)

Fraternellement,

La Tournure

*Lettre de René Char à Albert Camus
**Il est possible de devenir membre sur le site latournure.org, ou SUR PLACE au coût d’une part sociale de 10$ »

Évènement : https://www.facebook.com/events/543068312477247/

Lancement quatrième couverture

Panache

Apprendre la nuit des mots
Du voisinage des hommes
Regorge parcours

À la proximité du Nord
Qui ne l’habite trop peu
Je me lave mains de la neige

Penser le paysage
Pour contourner          et circonscrire
En ce non-tronçonné d’espace

La nécessité des blocs
Comme du point bleu
D’un crayon l’intimité prochaine

J’ai des bois de cerf érodé
À même ma trime

Aussi, pour vous dire :  http://latournure.org/a-venir/. Un extrait de ce qui est à paraître. 

%d blogueurs aiment cette page :